" Home WarHammer :: L'incident Tartarus
Home WarHammer Index du Forum
Home WarHammer
Que vous soyez amateur, confirmé ou passionné, venez poster vos créations et faites vivre le forum ! http://warhammer-fun-fan.xooit.fr/
 
Home WarHammer Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
Top 10 | Top 50 |
L'incident Tartarus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Home WarHammer Index du Forum -> Espace membre -> Vos nouvelles Warhammer
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
General Maximus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 548
Utilisateurs les plus actifs ( en points ) :: 0
Moyenne de points par message :: 1,05
Nombre de points de l'utilisateur :: 577
Avertissement: -500%, une pure merv

MessagePosté le: Ven 30 Avr - 15:24 (2010)    Sujet du message: L'incident Tartarus Répondre en citant

Voici un fragment d'une nouvelle que j'ai écrite il y a trois ans ( donc en 2007-2008 je crois ). Celle-ci étant trop énorme et le règlement stipulant de ne pas poster la bible, j'ai décidé de n'envoyer que le chapitre 1, car il peut être lu indépendamment du reste.   Je n'inscris pas cette nouvelle au concours, car je pense être aujourd'hui capable de faire mieux. Néanmoins, je l'ai relue ( corrigé deux trois fautes ), elle est pas si mal. J'éspère que vous aurez autant de plaisir à la lire que je n'en avais eu à l'écrire : bonne lecture !
 
    CHAPITRE I : L’incident Tartarus

Il faisait froid ce soir là sur Tartarus IV , la planète maudite .
On l’appelait ainsi car elle était située en bordure d’une faille Warp active , qui demandait donc une surveillance permanente . La neige recouvrait le sol et le peu de végétation restant sur ce sol infertile depuis plusieurs décennies . Le froid insoutenable rendait toute survie difficile et toute vie primitive impossible . Les hommes du 34ème contingent de la 4ième compagnie, en garnison sur Tartarus, maudissaient cette planète et son climat. Ils n’avaient qu’un souhait, c’était de rentrer chez eux ou d’être affectés quelque part ailleurs. Les plus chanceux sont ceux dont les plaies se sont infectées  et qui ont pu être rapatriés au système planétaire le plus proche . Les autres restaient à attendre ce qui , pensaient ils , n’arriverait jamais, les chances étant trop minimes : un trouble de la faille, qui pourrait engendrer un trop gros flot d’énergie chaotique. Un tel événement serait une catastrophe et risquerait d’agrandir la faille, libérant ainsi un passage pour les hordes démoniaques venues du Warp. Cette faille était située dans un endroit clé du système . Son ouverture provoquerait une affluence de démons mineurs ( ou majeurs ) , ce qui pourrait s’avérer fatal pour la planète mère , Endoris .

Le colonel Lionel Kaparovski , chargé de commander le 34ème contingent, surveillait l’activité de la faille comme il le faisait tous les soirs depuis un an . C’était un homme d’une quarantaine d’années , de forte carrure. Mesurant près d’un mètre quatre-vingts, il était autoritaire et respecté par ses semblables. Il prenait son devoir très au sérieux, et était un exemple pour les cadets qu’il commandait .
Ce soir là , il était particulièrement las et fatigué , et scrutait le cadran chaométrique .
Mais , son épuisement finit par l’emporter et , après quelques minutes, il s’assoupit . Il ne dormit guère plus de cinq minutes mais ce fut suffisant . Le niveau d’activité ne cessait de croître , devenant de plus en plus alarmant . Lorsque il se réveilla , le niveau d’énergie maléfique issue du Warp avait triplé. Alors , il fit sonner l’alarme .
Les patrouilles s’activèrent , prenant leur place de cas d’urgence .
Le colonel s’empara du micro , et tonna d’une voix autoritaire ( néanmoins parcourue d’un imperceptible tremblement ) : - Que chaque unité retrouve son poste ! Etat d’urgence , danger de niveau quatre , je répète , à toutes les unités , prenez les postes d’état d’urgence de niveau quatre ! , Le colonel se retourna pour observer le cadran . Son visage pâlit , de la sueur coula sur son front , et il cria : Abandonnez vos postes rentrez ! Dépêchez vous , allez !
Le colonel scruta le cadran , le taux de d’énergie chaotique dépassait tout ce dont il avais entendu parler . Il observa les écrans des caméras vidéos de l’extérieur , regarda les cadets se précipiter vers la grande porte , s’essuya son front trempé de sueur, et appuya sur un bouton situé sur le tableau de commande . Aussitôt , un haut parleur à très forte tonalité résonna dans les couloirs . FERMETURE DES PORTES DANS VINGT SECONDES , DIX-NEUF  , DIX-HUIT , DIX-SEPT ,…
Le colonel observa les visages affolés des cadets qui étaient loin de la porte , puis il regarda le cadran . ONZE , DIX… Si ça n’accélérait pas, ils allaient tous y passer . HUIT , SEPT ,…
Le colonel se prit la tête dans ses mains et pria l’empereur . Dehors , les Cadets couraient, sachant pertinemment leurs vies en dépendaient , DEUX , UN …
Alors , les portes se fermèrent dans un fracas épouvantable .
Le colonel observa les différents écrans de vidéosurveillance , La plupart des cadets étaient rentrés , mais il en restait encore quelques escouades : les malheureux n’avaient pas eu le temps de rentrer . Au bout de quelques minutes , ils suffoquaient et transpiraient à grosses gouttes malgré le froid glacial . Puis  commença le lent et douloureux processus appelé mutation. Leurs corps, auparavant puissants et droits, leurs esprits, fiers et téméraires, se brisèrent ensemble, et, dans une danse macabre, ceux qui étaient autrefois des hommes se mirent à se tortiller, à  se déformer, en hurlant et en sanglotant. C’est ce qui arrive lors d’une tempête Warp . Toute matière organique à proximité est immédiatement contaminée , mutant jusqu'à n’être plus q’un amas de tentacules divers , le jouet de la volonté des dieux du chaos .
Le colonel Kaparovski se doutait bien que cela arriverait , c’est pourquoi il n’avait pas voulu prendre le moindre risque et avait fait fermer la porte . C’était une décision très difficile à prendre. Il savait bien que les cadets n’arriveraient pas tous à temps, d’autant plus que tout cela était arrivé à cause de lui . Il s’en voulait de s’être endormi, il se sentait presque comme un hérétique .
  Alors, il se précipita à la radio pour écrire son rapport d’urgence aux représentants de l’Imperium .


                                              La faille Warp  du secteur d’Endoris vient de s’activer.
                                              Demandons renforts conséquents au plus vite.
                                              Veuillez faire parvenir ce message rapidement.
                                                  Puisse l’empereur nous protéger.

                                                           
                                                        Colonel Kaporovski.

Le colonel se leva , ouvrit la porte , et s’enfonça dans le couloir obscur .
Lorsque il entra dans la grande salle les cadets cessèrent leurs activités , et se mirent au garde à vous .
Le colonel Kaparovski prit la parole : Soldats , je ne mérite pas votre respect , car tout ceci est arrivé par ma faute . Sans mon manque d’attention , aucun d’entre nous ne serait resté au-dehors . Je m’en remet maintenant à vous. Je ne réclame pas votre pardon, mais votre fureur. Ma punition sera ma rédemption.
Mais , nul cadet ne pensa un seul instant agir de la sorte, car par maintes occasions le colonel avait su leur montrer sa bravoure .
Le colonel était très ému et les remercia vivement pour leur tolérance .
Le soir , le colonel monta en haut d'une des grandes tours de guet , afin d’observer les environs . La tempête Warp était toujours active et semblait ne plus vouloir s’arrêter .
En scrutant nerveusement l’horizon , le colonel aperçut quelques unes des affrosités qui avaient étés autrefois ses frères d’armes .
À cette vue, il su ce qu’il avait à faire. Le plus tôt possible, il se livrerait à la très juste Inquisition.



Un mois s’était écoulé depuis l’incident. La planète Tartarus IV était contaminée, le bastion Impérial était tombé, les survivants avaient dû fuir la planète.
Le colonel Lionel Kaparovski, pieds et poings liés, les yeux bandés, était conduit devant les juges de l’Ordo Hereticus.
Le Saint Gabriel, juge-suprême de la cour, pris alors la parole :
Colonel Lionel Kaparovski, vos actes irréfléchis ont conduis à la perte d’une planète, et peut-être bientôt d’un système entier. Vous êtes donc coupable d’Heresie, et condamné aux châtiment éternel. Reconnaissez-vous le jugement de la cour sacré, et par elle celui du Saint Empereur ?
Le Colonel, dans un dernier acte de courage, mais sentant tout espoir le quitter, aquieça.
Dans ce cas qu’on l’emmène au palais des tourments.
Ainsi fut fait. Deux croisés le trainèrent à l’intérieur du palais.
Sur leur passage, la grande porte de bronze se ferma. Il était condamné à la torture pour l’éternité. Et chacun sait qu’à part peut être les perfides eldars noirs, nul n’est aussi habile à la torture que l’Inquisition.
Bien vite, devant les supplices et les châtiments sans fin, le colonel en vint à maudire l’Inquisition, et à regretter sa naissance.
Mais nul ne peut désobéir à l’Inquisition.

Son histoire s’arrête ici. Nul ne sait combien de temps il survécut au palais des tourments.
Très vite, son nom fut supprimé des archives impériales, et est depuis longtemps oublié.
 
_________________
Chair meurtrie vaut mieux qu'âme souilléeJe vaux 5 750 950 € sur HumainAVendre.com, et vous ?


Dernière édition par General Maximus le Sam 1 Mai - 14:40 (2010); édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Avr - 15:24 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tonywolf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2010
Messages: 474
Localisation: Vienne
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat
Utilisateurs les plus actifs ( en points ) :: 0
Moyenne de points par message :: 1,00
Nombre de points de l'utilisateur :: 474
Avertissement: Perfect

MessagePosté le: Ven 30 Avr - 15:51 (2010)    Sujet du message: L'incident Tartarus Répondre en citant

Très sympa cette histoire ! Mais le vide est trop grand, peut-être aurait-il fallu mettre le deuxième chapitre ?
_________________
Join us or fear us !


Revenir en haut
MSN
General Maximus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 548
Utilisateurs les plus actifs ( en points ) :: 0
Moyenne de points par message :: 1,05
Nombre de points de l'utilisateur :: 577
Avertissement: -500%, une pure merv

MessagePosté le: Ven 30 Avr - 15:55 (2010)    Sujet du message: L'incident Tartarus Répondre en citant

Peut-être...
_________________
Chair meurtrie vaut mieux qu'âme souilléeJe vaux 5 750 950 € sur HumainAVendre.com, et vous ?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:20 (2017)    Sujet du message: L'incident Tartarus

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Home WarHammer Index du Forum -> Espace membre -> Vos nouvelles Warhammer Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com